[contact-form-7 404 "Not Found"]

Honoraires

Les préoccupations liées aux honoraires des avocats, ou au « prix » de ses diligences, sont aussi anciennes que la profession elle-même.

Dans la Grèce antique, Démosthène conseillait déjà : « Regardez comme quelque chose d’onéreux non ce qu’il vous en coûte pour vous défendre mais ce qu’il vous en coûtera pour ne pas vous être défendu ».

Démosthène avait raison : l’absence de défense coûte plus chère que la défense. Néanmoins, il est légitime pour le justiciable de s’interroger sur ce que lui coûtera son avocat et de souhaiter le plus de transparence possible sur ce point.

La facturation des diligences d’Alexandre-M. BRAUN est systématiquement expliquée au début des dossiers, et fait l’objet d’une confirmation écrite sous forme de convention d’honoraires afin de sécuriser le justiciable et de lui donner une visibilité sur le montant de ses engagements.

Selon les dossiers, la facturation peut être forfaitaire (c’est-à-dire à un prix fixe, pour toute l’affaire ou une partie déterminée de celle-ci) ou être calculée au temps passé, selon un taux horaire.

Lorsque la nature de l’affaire le permet, il est en outre convenu un honoraire complémentaire de résultat, lié à l’obtention d’un avantage ou à l’évitement d’un risque.

Les honoraires peuvent être réglés par virement, carte bancaire (Visa, Mastercard, American Express), chèque ou espèce (dans la limite de 1.000 Euros TTC pour les résidents français et de 10.000 Euros TTC pour les touristes étrangers, conformément aux dispositions du décret n° 2015-741 du 24 juin 2015).